Gouttières de stabilisation pour le syndrome algique de dysfonction temporo-mandibulaire Imprimer


Gouttières de stabilisation pour le syndrome algique de dysfonction temporo-mandibulaire

Al-Ani MZ, Davies SJ, Gray RJM, Sloan P, Glenny AM

Résumé en langue simplifiée

Pas assez de preuves pour montrer si des gouttières de stabilisation peuvent réduire les douleurs causées par un syndrome algique de dysfonction temporo-mandibulaire.


Le Syndrome Algique de Dysfonction (SAD) est le plus commun des DTM (dysfonctions temporo-mandibulaires de l’articulation entre la mâchoire inférieure et la base du crâne). Le SAD est aussi appelé arthromyalgie faciale, dysfonction algique myofaciale ou encore dysfonction craniomandibulaire. Une option est une gouttière nocturne, pour éviter que les patients ne fassent grincer plus leurs dents. La gouttière de stabilisation (GS) en est un type, aussi connu comme appareil de Tanner, gouttière de Fox, appareil de Michigan ou appareil de relation centrée. Cette revue systématique a trouvé qu’il n’y a pas assez de preuves provenant des essais cliniques pour montrer si oui ou non les gouttières de stabilisation peuvent réduire le SAD.

This is a Cochrane review abstract and plain language summary, prepared and maintained by The Cochrane Collaboration, currently published in The Cochrane Database of Systematic Reviews 2009 Issue 1, Copyright © 2009 The Cochrane Collaboration. Published by John Wiley and Sons, Ltd.. The full text of the review is available in The Cochrane Library (ISSN 1464-780X). This record should be cited as: Al-Ani MZ, Davies SJ, Gray RJM, Sloan P, Glenny AM. Stabilisation splint therapy for temporomandibular pain dysfunction syndrome. Cochrane Database of Systematic Reviews 2004, Issue 1. Art. No.: CD002778. DOI: 10.1002/14651858.CD002778.pub2. This version first published online: January 26. 2004

Date de traduction : 01/01/09

Résumé
Mise à jour le Lundi, 01 Juin 2009 12:39