Interventions pour le remplacement de dents manquantes : thérapie à l’oxygène hyperbare pour les patients irradiés qui ont besoin d’implants dentaires Imprimer


Interventions pour le remplacement de dents manquantes : thérapie à l’oxygène hyperbare pour les patients irradiés qui ont besoin d’implants dentaires

Esposito M, Grusovin MG, Patel S, Worthington HV, Coulthard P

Résumé en langue simplifiée

Interventions pour le remplacement de dents manquantes : thérapie à l’oxygène hyperbare pour les patients irradiés qui ont besoin d’implants dentaires.


Nous avons pu identifier seulement une étude incluant un nombre limité de patients. Cette étude a suggéré que l’utilisation d’une thérapie par oxygène hyperbare (TOH) pour les patients qui ont besoin d’implants dentaires après radiothérapie, n’apporte pas de bénéfice clinique apparent. Le TOH nécessite pour les patients de respirer de l’oxygène pur sous pression dans une chambre spécialement conçue pour de telles occasions. Il a été suggéré que le TOH améliorerait la cicatrisation de l’os et des tissus autour des implants dentaires, cependant la preuve scientifique, peu abondante, ne supporte pas cette hypothèse. Des études fiables supplémentaires sont nécessaires pour fournir la réponse finale à cette question.

This is a Cochrane review abstract and plain language summary, prepared and maintained by The Cochrane Collaboration, currently published in The Cochrane Database of Systematic Reviews 2009 Issue 1, Copyright © 2009 The Cochrane Collaboration. Published by John Wiley and Sons, Ltd.. The full text of the review is available in The Cochrane Library (ISSN 1464-780X). This record should be cited as: Esposito M, Grusovin MG, Patel S, Worthington HV, Coulthard P. Interventions for replacing missing teeth: hyperbaric oxygen therapy for irradiated patients who require dental implants. Cochrane Database of Systematic Reviews 2008, Issue 1. Art. No.: CD003603. DOI: 10.1002/14651858.CD003603.pub2. This version first published online: July 22. 2002 Last assessed as up-to-date: November 01. 2007

Date de traduction : 01/01/09

Résumé
Contexte
Les implants dentaires offrent une possibilité thérapeutique pour remplacer les dents manquantes. Les patients qui ont entrepris une radiothérapie et ceux qui ont entrepris une chirurgie pour un cancer de la région du cou et de la tête, pourraient particulièrement bénéficier d’une reconstruction par implants. Le TOH a été évoqué comme moyen d’améliorer le succès du traitement implantaire chez les patients ayant reçus une radiothérapie mais les résultats restent encore controversés.
Objectifs
Comparer le succès, la morbidité, la satisfaction du patient et le rapport coût/efficacité du traitement par implant dentaire mené avec et sans TOH chez les patients irradiés.
Stratégie de recherche
Nous avons cherché dans Cochrane Oral Health Group’s Trials Register, Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL), MEDLINE et EMBASE. Une recherche manuelle a été entreprise sur plusieurs journaux dentaires. Nous avons vérifié les bibliographies des essais cliniques pertinents et des articles de revue pour des études trouvées en dehors de la recherche manuelle. Nous avons écrit aux auteurs des essais cliniques randomisés identifiés, à plus de 55 fabricants d’implants dentaires, nous avons eu recours à des contacts personnels et nous avons posté sur un groupe de discussion internet dans le but d’identifier des essais cliniques randomisés non publiés ou en cours. Aucune restriction de langue n’a été appliquée. La dernière recherche électronique a été conduite le 13 Juin 2007.
Critères de sélection
Essais cliniques randomisés utilisant de la TOH pour des patients irradiés nécessitant des implants dentaires.
Recueil des données et analyse
La recherche exhaustive des études éligibles, l’évaluation de la qualité méthodologique de la qualité des essais cliniques et l’extraction des données ont été conduites en double et de manière indépendante par deux auteurs de revue systématique. Les résultats ont été exprimés selon un modèle à effets aléatoires en utilisant des différences moyennes pour les données continues et des risques relatifs pour les données dichotomiques avec des intervalles de confiance à 95%.
Résultats principaux
Seulement un essai clinique randomisé a été identifié et inclus. 13 patients ont reçu la TOH et 13 non. De 2 à 6 implants ont été placés sur des mandibules totalement édentées afin de réhabiliter par overdenture sur barre rétentive. Un an après la mise en charge implantaire, 4 patients sont morts dans chaque groupe. 1 patient, traité par TOH, a développé une ostéo radionécrose et perdu tous les implants donc la prothèse n’a pu être menée à terme. 5 patients dans le groupe TOH a eu au moins une perte d’un implant versus deux dans le groupe témoin. Il n’y avait aucune différence statistiquement significative dans les échecs implantaires et prothétiques, les complications post-opératoires et la satisfaction des patients entre les deux groupes..
Conclusions des auteurs
Malgré la quantité limitée de recherche clinique disponible, il apparaît que la TOH chez les patients irradiés qui requièrent des implants dentaires pourrait ne pas offrir quelconque bénéfice clinique. Il y a un besoin définitif de plus d’essais cliniques randomisés pour prouver l’efficacité de la TOH chez les patients irradiés qui ont besoin d’implants dentaires. Ces essais cliniques ont besoin d’être de bonne qualité et de respecter les recommandations CONSORT (www.consort-statement.org/). Chaque centre clinique ne peut qu’avoir un nombre limité de patients et c’est pour cette raison que les essais cliniques doivent être multicentriques.
Mise à jour le Samedi, 30 Mai 2009 14:23