Get the Flash Player to see this player.

Traitement pulpaire dans le cas de caries étendues en denture primaire PDF Imprimer Envoyer
2.1/5 (11 votes)


Traitement pulpaire dans le cas de caries étendues en denture primaire

Nadin G, Goel BR, Yeung A, Glenny A-M

Résumé en langue simplifiée

Traitement pulpaire dans le cas de caries étendues en denture primaire.


Les preuves sont insuffisantes pour montrer l’efficacité des traitements pulpaires chez les enfants ayant des caries dentaires qui ont atteint le nerf pulpaire. Quand la carie dentaire a touché le nerf (pulpe), cela peut causer douleurs et gonflements. Lorsque ceci arrive en dentition primaire (dents de lait ou de l’enfant), les dents sont souvent extraites. L’extraction en dentition primaire peut poser des problèmes pour la dentition en cours de formation et nécessite généralement une anesthésie. Des formes différentes de traitement pulpaire peuvent être essayé à la place, en utilisant des médications et des techniques variées pour soigner et/ou enlever la pulpe, ou pour stimuler la réparation de la dent. Cette revue systématique a trouvé que les preuves provenant des essais cliniques sont trop minces pour montrer quels types de traitement pourraient aider un enfant dont la carie a touché le nerf.

This is a Cochrane review abstract and plain language summary, prepared and maintained by The Cochrane Collaboration, currently published in The Cochrane Database of Systematic Reviews 2009 Issue 1, Copyright © 2009 The Cochrane Collaboration. Published by John Wiley and Sons, Ltd.. The full text of the review is available in The Cochrane Library (ISSN 1464-780X). This record should be cited as: Nadin G, Goel BR, Yeung A, Glenny AM. Pulp treatment for extensive decay in primary teeth. Cochrane Database of Systematic Reviews 2003, Issue 1. Art. No.: CD003220. DOI: 10.1002/14651858.CD003220. This version first published online: January 20. 2003

Date de traduction : 01/01/09

Résumé
Contexte
La carie dentaire en dentition temporaire demeure un problème de santé majeur. Lorsque la carie s’étend pour envahir la pulpe, les techniques de traitement sont souvent utilisées dans le but d’obtenir des dents asymptomatiques.
Objectifs
Evaluer l’efficacité relative: Des différentes techniques de traitement pulpaire dans la conservation de la première molaire atteinte d’une carie évoluant dans la pulpe depuis au moins 12 mois, Des techniques de traitement et d’extraction pour éviter les séquelles à long terme.
Stratégie de recherche
Nous avons cherché dans le Cochrane Oral Health Group’s Trials Register (Août 2002), le Cochrane Central Register of Controlled Trials (The Cochrane Library Issue 3,2002), MEDLINE (Janvier 1966 à Août 2002), EMBASE (1980 à Août 2002), Social Science Citation Indice (1981 à Août 2002), Indice to Scientific and Technical Proceedings (1982 à Août 2002), System for Information on Grey Literature in Europe (Août 2002). Les journaux pertinents ont été interrogés manuellement. Aucune restriction de langue de publication n’a été appliquée.
Critères de sélection
Essais cliniques semi randomisés ou randomisés, comparant différentes techniques de traitement pulpaire (entre elles, avec l’extraction ou avec aucun traitement) pour les caries extensives des molaires de lait. Les critères de jugement sont l’extraction après traitement pulpaire et les effets à long terme.
Recueil des données et analyse
L’extraction des données et l’évaluation qualitative ont été menées de manière indépendante et en double. Les auteurs ont été contactés pour des informations additionnelles lorsque cela s’avérait nécessaire.
Résultats principaux
82 études ont été identifiées mais seulement 3 étaient éligibles pour l’inclusion. 9 études correspondaient aux critères d’inclusion mais leur conception ou leur analyse étaient inappropriées. Les études incluses se sont intéressées à la disparition des symptômes des dents exposées à la carie, en pulpotomie par formocresol, en pulpotomie par sulfate ferrique, en pulpotomie par électrochirurgie ainsi que par pulpotomie par oxyde de zinc / eugénol. Les données étaient absentes concernant les effets à long terme. Les données sur l’extraction suivant le traitement pulpaire étaient présentes dans les 3 études, mais 2 d’entre elles n’avaient pas de différence statistiquement significative entre les traitements. La différence perçue dans l’autre étude montre que davantage de dents traitées en pulpotomie par sulfate ferrique ont été extraites, comparé à la pulpotomie par oxyde de zinc / eugénol. Ces résultats sont à considérer avec précaution.
Conclusions des auteurs
En se basant sur les essais cliniques randomisés disponibles, il n’y a aucune preuve tangible permettant d’affirmer la supériorité d’un type de traitement pulpaire pour les molaires de lait. Aucune conclusion ne peut être donnée quant au traitement optimal ou aux techniques optimales, à cause du manque de recherche scientifique fiable. Des essais cliniques randomisés avec une technique de randomisation et une analyse appropriées sont nécessaires.
Mise à jour le Samedi, 30 Mai 2009 14:06