Get the Flash Player to see this player.

Sealants pour les puits et fissures versus vernis fluorés dans la prévention des caries dentaires chez les enfants et les adolescents PDF Imprimer Envoyer
3.2/5 (10 votes)


Sealants pour les puits et fissures versus vernis fluorés dans la prévention des caries dentaires chez les enfants et les adolescents

Hiiri A, Ahovuo-Saloranta A, Nordblad A, Mäkelä M

Résumé en langue simplifiée

Sealants pour les puits et fissures versus vernis fluorés dans la prévention des caries dentaires chez les enfants et les adolescents.


Les sealants dentaires réduisent plus la carie dentaire dans les sillons des dents postérieures chez les enfants que l’application d’un vernis fluoré mais le nombre d’études en faveur de cette thèse reste très bas. Les sealants sont des revêtements appliqués par le chirurgien dentiste ou par un autre professionnel du soin dentaire sur les sillons des dents postérieures. Les vernis fluorés sont des pâtes adhésives professionnellement appliquées sur les dents à une fréquence de 2 à 4 fois par an. Cette revue systématique a trouvé que les sealants dentaires réduisent plus la prévalence de la carie dentaire dans les sillons des dents permanentes que les vernis fluorés. Cependant des recherches plus importantes et de meilleure qualité sont nécessaires pour quantifier la différence d’efficacité entre sealants et vernis fluorés sur les puits et fissures.

This is a Cochrane review abstract and plain language summary, prepared and maintained by The Cochrane Collaboration, currently published in The Cochrane Database of Systematic Reviews 2009 Issue 1, Copyright © 2009 The Cochrane Collaboration. Published by John Wiley and Sons, Ltd.. The full text of the review is available in The Cochrane Library (ISSN 1464-780X). This record should be cited as: Hiiri A, Ahovuo-Saloranta A, Nordblad A, Mäkelä M. Pit and fissure sealants versus fluoride varnishes for preventing dental decay in children and adolescents. Cochrane Database of Systematic Reviews 2006, Issue 4. Art. No.: CD003067. DOI: 10.1002/14651858.CD003067.pub2. This version first published online: October 18. 2006

Date de traduction : 01/01/09

Résumé
Contexte
La majorité de l’augmentation détectée de la carie dentaire reste confinée aux zones des puits et fissures des premières molaires. L’application de sealants sur les puits et les fissures et de topiques fluorés sont des procédures largement utilisées dans la prévention carieuse, et leur efficacité a été prouvée par des revues systématiques.
Objectifs
L’objectif de cette revue systématique était de comparer l’efficacité des sealants de puits et fissures avec les vernis fluorés dans la prévention de la carie dentaire sur les surfaces occlusales.
Stratégie de recherche
La recherche électronique a été réalisée sur les bases de données suivantes : Cochrane Oral Health Group’s Trials Register (dernière mise à jour Novembre 2005), Cochrane Register of Controlled Trials (CENTRAL) (The Cochrane Library 2005, Issue 4), MEDLINE (de 1966 à Décembre 2005), EMBASE (de 1974 à Novembre 2004), SIGLE (de 1976 à Décembre 2004), SCISEARCH, CAplus, INSPEC, JICST-EPLUS, NTIS, PASCAL (dernière mise à jour Novembre 2005). Les bibliographies, provenant des articles conformes aux critères d’inclusion de cette revue systématique et des articles de revue provenant de la recherche MEDLINE, ont été analysées pour trouver des articles additionnels pertinents. Les résumés des conférences, publiés dans des livres ou des journaux, et trouvés par recherche manuelle par le Cochrane Oral Health Group, ont également été inclus.
Critères de sélection
Les critères de sélection pour la sélection des études ont été : - Etudes à conception d’allocation randomisée ou semi randomisée, - Sealants versus vernis fluoré ou sealants et vernis fluoré combinés versus vernis fluoré seul, - Etudes incluant des renseignements sur les caries des faces occlusales des molaires permanentes, - Sujets de moins de 20 ans. Les études ayant une conception soit en parallèle soit en split-mouth ont été acceptées. Le critère de jugement principal était l’augmentation du nombre de surfaces occlusales cariées sur prémolaires et molaires. Les études ont été exclues si les sealants et vernis fluorés n’étaient pas comparés entre eux.
Recueil des données et analyse
Deux auteurs de revue systématique ont mené les recherches de base, sélectionnant les articles sur la base du titre, des mots-clefs et des résumés, prenant des décisions en ce qui concerne leur éligibilité et les extractions de données. Les mêmes auteurs ont évalué la qualité méthodologique de toutes les études incluses : par exemple via la méthode d’attribution dans les groupes, l’aveugle, et le caractère complet du suivi. Les auteurs des études ont été contactés pour obtenir des informations additionnelles. Les risques relatifs (RR) comme estimation de l’effet, ont été calculés en fonction de l'état carieux ou non des faces dans les groupes, avec l'écart-type approprié et un intervalle de confiance IC à 95%. Aucune donnée n’a pu être combinée ni aucune méta-analyse entreprise à cause de la diversité clinique et méthodologique entre les designs des études.
Résultats principaux
4 études ont été éligibles pour l’inclusion dans la revue systématique. Trois des quatre revues systématiques comparaient l’efficacité des sealants avec application d’un vernis fluoré, et une étude comparait l’efficacité des sealants combinés au vernis versus vernis seul. Les résultats de deux études sur les sealants à puits et fissures, ont révélé de manière statistiquement significative, leur supériorité dans l’efficacité, par rapport à l’application d’un vernis fluoré tous les 6 mois, dans la prévention des caries occlusales des premières molaires à 23 mois (RR 0,74, 95% IC 0,58 à 0,95) et à 9 ans de suivi (RR 0,48, 95% IC 0,29 à 0,79). Une de ces études a été classée comme à bas risque de biais, une dans la classe de risque de biais modéré à haut. Une petite étude, de la classe risque de biais modéré à haut, a échoué dans la tentative de trouver une différence statistiquement significative entre sealants et vernis fluoré. 1 étude à bas risque de biais a trouvé une différence statistiquement significative en faveur de la combinaison des sealants et des vernis fluorés comparé simplement au vernis fluoré à 24 mois de suivi avec RR = 0,36 (95% IC 0,21 à 0,61). L’age des enfants dans les études incluses variait de 5 à 9 ans. La méthode d’attribution dans les groupes a été jugée adéquate dans 2 de ces 4 études.
Conclusions des auteurs
Il existe des preuves de la supériorité des sealants pour les puits et fissures sur le vernis fluoré dans la prévention des caries occlusales. Cependant, il demeure une zone d’ombre sur l’étendue de la différence entre l’efficacité des sealants et des vernis fluorés. Ainsi, une recherche de qualité plus importante est nécessaire. Aucune recommandation pour la pratique clinique ne peut être donné et le bénéfice des sealants et des vernis fluorés devrait être considéré de manière locale et individuelle.
Mise à jour le Samedi, 30 Mai 2009 13:36