Get the Flash Player to see this player.

Sealants pour les puits et fissures dans la prévention des caries dentaires pour les dents permanentes des enfants et des adolescents PDF Imprimer Envoyer
2.3/5 (8 votes)


Sealants pour les puits et fissures dans la prévention des caries dentaires pour les dents permanentes des enfants et des adolescents

Ahovuo-Saloranta A, Hiiri A, Nordblad A, Mäkelä M, Worthington HV

Résumé en langue simplifiée

Sealants pour les puits et fissures dans la prévention des caries dentaires pour les dents permanentes des enfants et des adolescents.


Les enfants qui ont leurs molaires recouvertes par une résine de type sealant sont moins susceptibles aux caries dentaires sur leurs molaires que les enfants sans sealants. Les sealants sont des revêtements appliqués par le dentiste ou par un autre professionnel du soin dentaire sur les sillons des molaires. Ces revêtements sont supposés prévenir la croissance bactérienne qui engendre la carie des sillons des molaires. Cette revue systématique montre qu’après 4,5 ans, les sillons comblés des molaires permanentes des enfants âgés de 5 à 10 ans, ont une réduction de la carie des faces occlusales de 50% par rapport aux dents sans sealants. Une étude avec un suivi plus long (9 ans) montre que seulement 27% des faces avec sealant sont cariées par rapport à 77% des faces sans sealant.

This is a Cochrane review abstract and plain language summary, prepared and maintained by The Cochrane Collaboration, currently published in The Cochrane Database of Systematic Reviews 2009 Issue 1, Copyright © 2009 The Cochrane Collaboration. Published by John Wiley and Sons, Ltd.. The full text of the review is available in The Cochrane Library (ISSN 1464-780X). This record should be cited as: Ahovuo-Saloranta A, Hiiri A, Nordblad A, Mäkelä M, Worthington HV. Pit and fissure sealants for preventing dental decay in the permanent teeth of children and adolescents. Cochrane Database of Systematic Reviews 2008, Issue 4. Art. No.: CD001830. DOI: 10.1002/14651858.CD001830.pub3. This version first published online: July 19. 2004 Last assessed as up-to-date: August 04. 2008

Date de traduction : 01/01/09

Résumé
Contexte
Bien que les sealants aient démontré leur efficacité dans la prévention carieuse, celle-ci peut être expliquée par la diminution de la prévalence carieuse dans la population.
Objectifs
L’objectif principal de cette revue systématique était d’évaluer la prévention carieuse des résines sealants pour puits et fissures chez les enfants et les adolescents.
Stratégie de recherche
Nous avons recherché dans Cochrane Oral Health Group’s Trials Register, Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) (The Cochrane Library, Issue 3, 2007), MEDLINE (jusqu'en Octobre 2007), EMBASE (jusqu'en juin 2007), SCISEARCH, CAplus, INSPEC, NTIS, PASCAL, DARE, NHS EED et HTA (jusqu'en Février 2008). Il n'a pas été appliqué de restriction de langue ou de publications.
Critères de sélection
Les essais cliniques randomisés ou semi randomisés d’au moins 12 mois de durée, comparant l'application de sealants à la non-application de sealants, ou comparant différentes compositions de sealants entre elles, pour la prévention des caries chez les enfants et adolescents de moins de 20 ans, ont été inclus. Le critère de jugement principal était l’augmentation du nombre de surfaces occlusales cariées sur les prémolaires et molaires.
Recueil des données et analyse
Deux auteurs de la revue systématique ont indépendamment passé en revue les résultats de la recherche bibliographique, ont extrait les données et ont évalué la qualité des essais cliniques. Les Risques Relatifs (RR) ont été calculés pour estimer les différences entre le groupe intervention et le groupe témoin, et dans les études en bouche divisée pour les différences entre les dents appariées. Les méta-analyses ont été conduites en ayant recours à un modèle à effet aléatoire.
Résultats principaux
16 essais cliniques ont été inclus dans cette revue systématique; 7 études ont fourni des données de comparaison "sealant" vs "témoins sans sealant", et 10 études "sealant" vs "sealant". 5 études en bouche divisée (split-mouth) et 1 en groupe parallèle avec des enfants de 5 à 10 ans ont trouvé une différence significative en faveur des sealants de seconde ou troisième génération à base de résine, lorsqu'appliqués sur les premières molaires définitives, comparativement aux témoins sans sealant, avec un RR global de 0.13 (IC 95% 0.09 à 0.20), 0.22 (IC 95% 0.15 à 0.34), 0.30 (IC 95% 0.22 à 0.40), et 0.40 (IC à 95% 0.31 à 0.51) à 12, 24, 36, 48-54 mois de suivi, respectivement. De plus, l'une de ces études, avec un suivi de 9 ans, a trouvé une augmentation significative du nombre de caries dans le groupe témoin, comparativement au groupe sealant à base résine; 27% des faces ayant reçu un sealant se sont cariées contre 77% pour les faces sans sealant. Les résultats des études comparant les différents types de sealants sont contradictoires.
Conclusions des auteurs
Le recours au scellement des sillons est une procédure recommandable pour le prévention des caries des faces occlusales des molaires permanentes. L'efficacité des sealants est évidente lorsque le risque carieux est élevé, mais il manque des données relatives aux bénéfices relatifs des sealants en fonction des différents risques carieux.
Mise à jour le Samedi, 30 Mai 2009 13:56