Get the Flash Player to see this player.

Effet d'un type de fluor topique (dentifrice, bain de bouche, gels ou vernis) versus un autre type pour la prévention de la carie dentaire chez les enfants et les adolescents PDF Imprimer Envoyer
1.0/5 (7 votes)


Effet d'un type de fluor topique (dentifrice, bain de bouche, gels ou vernis) versus un autre type pour la prévention de la carie dentaire chez les enfants et les adolescents

Marinho VCC, Higgins JPT, Sheiham A, Logan S

Résumé en langue simplifiée

Les topiques fluorés comme les bains de bouche et les gels n’apparaissent pas être plus efficaces dans la réduction de la carie dentaire chez les enfants et les adolescents que les dentifrices fluorés.


La carie dentaire est douloureuse, coûteuse à traiter et peut endommager sérieusement les dents. Le fluor est un minéral qui peut prévenir la carie dentaire. Le fluor est ajouté dans l’alimentation en eau dans de nombreuses zones. Il peut être également appliqué sous forme de dentifrice, gel ou vernis. Cette revue systématique d’essais cliniques a trouvé que les dentifrices fluorés, les bains de bouche et les gels réduisent la carie dentaire chez les enfants et les adolescents de manière similaire. Cependant les dentifrices sont plus susceptibles d’être utilisés régulièrement. Il n’y a aucune preuve fiable que les vernis sont plus efficaces que les autres types de topiques.

This is a Cochrane review abstract and plain language summary, prepared and maintained by The Cochrane Collaboration, currently published in The Cochrane Database of Systematic Reviews 2009 Issue 1, Copyright © 2009 The Cochrane Collaboration. Published by John Wiley and Sons, Ltd.. The full text of the review is available in The Cochrane Library (ISSN 1464-780X). This record should be cited as: Marinho VCC, Higgins JPT, Sheiham A, Logan S. One topical fluoride (toothpastes, or mouthrinses, or gels, or varnishes) versus another for preventing dental caries in children and adolescents. Cochrane Database of Systematic Reviews 2004, Issue 1. Art. No.: CD002780. DOI: 10.1002/14651858.CD002780.pub2. This version first published online: January 26. 2004

Date de traduction : 01/01/09

Résumé
Contexte
Les fluors topiques sous forme de dentifrice, bain de bouche, vernis et gel sont des mesures efficaces de prévention de la carie. Cependant il reste des interrogations sur la valeur relative de ces traitements.
Objectifs
Comparer l’efficacité d’une forme de topique fluoré versus une autre dans le cadre de la prévention des caries dentaires chez l’enfant.
Stratégie de recherche
Nous avons cherché dans Cochrane Oral Health Group’s Trials Register (Mai 2000), Cochrane Register of Controlled Trials (CENTRAL) (The Cochrane Library Issue 2, 2000), MEDLINE (1966 à Janvier 2000) plus différentes autres bases de données. Nous avons cherché manuellement dans les journaux, les bibliographies provenant d’articles, et contactés les auteurs sélectionnés ainsi que les fabricants.
Critères de sélection
Essais cliniques randomisés ou semi randomisés avec évaluation des variables à l’aveugle, comparant les vernis fluorés, les gels, les bains de bouche, ou les dentifrices entre eux chez les enfants jusqu’à 16 ans durant au moins 1 an. L’objectif principal était l’augmentation de la carie mesurée par le changement dans l’indice CAOF (Faces Cariées, Obturées ou Absentes).
Recueil des données et analyse
Les décisions d’inclusion, l’évaluation qualitative et l’extraction des données ont été faites en double sur un échantillon randomisé d’un tiers des études, et un consensus achevé par discussion avec une tierce partie. Les auteurs ont été contactés pour les données manquantes. La première mesure de l’effet a été la fraction préventive (FP) qui est la différence des augmentations dans la moyenne des caries entre les groupes témoin et expérimental, exprimée comme un pourcentage d’augmentation moyenne dans les groupes témoins. Les méta-analyses à effets aléatoires ont été faites lorsque les données pouvaient être mises en commun.
Résultats principaux
Il y avait 17 études incluses, et 15 autres données en contribution pour la méta-analyse. Le dentifrice fluoré n’était pas significativement différent du bain de bouche (CAOF mis en communs FP 0% ; 95% IC -18% à 19% ; p = 0,94), ou du gel (CAOF mis en commun FP 0% ; 95% IC -21% à 21% ; p = 1) ou du gel et du bain de bouche (CAOF mis en commun FP=1% ; IC 95% -13% à 14% ; p = 0,94). L’hétérogénéité était considérable. Les résultats provenant d’un seul essai clinique comparant le dentifrice avec un vernis (pour les dents déciduales) n’ont pas été concluants (cof FP 5% IC non calculable). Les données mises en commun à partir des comparaisons du vernis fluoré avec le bain de bouche montrent une différence non significative en faveur du vernis (CAOF FP 10% ; 95% IC -12% à 32% ; p = 0,4), mais ce résultat n’était pas assez robuste pour qu’une analyse de sensibilité soit menée, et l’hétérogénéité était considérable. Les résultats d’une seule étude comparant le vernis avec le gel (14% 95% IC -12% à 40% p = 0,3) et la seule étude comparant le gel avec le bain de bouche (-14% CAOF FP ; 95% IC -40% à 12% ; p = 0,3) ne peuvent rien conclure (favorisant respectivement le vernis et le bain de bouche).
Conclusions des auteurs
Les dentifrices fluorés en comparaison avec les bains de bouche ou les gels apparaissent comme ayant un degré d’efficacité similaire sur la prévention des caries dentaires chez l’enfant. Il n’y a aucune piste claire montrant que le vernis fluoré est plus efficace que le bain de bouche et les preuves sur les comparaisons de l’efficacité du vernis fluoré et du gel, ainsi que du bain de bouche et du gel sont non concluantes. Aucune conclusion au sujet des effets secondaires ne peut être tirée car aucune donnée n’a été reportée dans ces études. L’acceptance paraît être meilleure avec le dentifrice fluoré.
Mise à jour le Samedi, 30 Mai 2009 14:01