Get the Flash Player to see this player.

Vernis fluorés pour la prévention de la carie dentaire chez les enfants et les adolescents PDF Imprimer Envoyer
3.3/5 (15 votes)


Vernis fluorés pour la prévention de la carie dentaire chez les enfants et les adolescents

Marinho VCC, Higgins JPT, Logan S, Sheiham A

Résumé en langue simplifiée

Les vernis fluorés appliqués par un professionnel deux à quatre fois par an réduirait de façon non négligeable la carie dentaire chez les enfants.


Le fluor est un minéral qui prévient la carie dentaire. Depuis l'utilisation généralisée des dentifrices et la fluoration de l'eau, le recours à des sources additionnelles de fluor est discutable. Les vernis fluorés peuvent être appliqué par un professionnel deux à quatre fois par an. La revue systématique d'essais cliniques a montré que le vernis fluoré pourrait réduire de façon non négligeable la carie dentaire, sur les dents permanentes et les dents de lait. Toutefois, il est nécessaire d'effectuer d'autres travaux de recherche de grande qualité pour être sûr de déterminer l'importance de la différence induite par ce traitement, et pour étudier son acceptabilité et ses effets indésirables.

This is a Cochrane review abstract and plain language summary, prepared and maintained by The Cochrane Collaboration, currently published in The Cochrane Database of Systematic Reviews 2009 Issue 1, Copyright © 2009 The Cochrane Collaboration. Published by John Wiley and Sons, Ltd.. The full text of the review is available in The Cochrane Library (ISSN 1464-780X). This record should be cited as: Marinho VCC, Higgins JPT, Logan S, Sheiham A. Fluoride varnishes for preventing dental caries in children and adolescents. Cochrane Database of Systematic Reviews 2002, Issue 1. Art. No.: CD002279. DOI: 10.1002/14651858.CD002279. This version first published online: July 22. 2002

Date de traduction : 01/01/09

Résumé
Contexte
Les vernis fluorés topiques sont largement utilisés depuis plus de vingt ans comme une méthode ambulatoire de prévention de la carie dentaire.
Objectifs
Déterminer l'efficacité et la sécurité d'emploi des dentifrices au fluor dans la prévention de la carie dentaire chez l'enfant, et examiner les facteurs qui pourraient modifier leurs effets.
Stratégie de recherche
La recherche a porté sur de multiples bases de données, les bibliographies des articles, les périodiques, et les auteurs des articles sélectionnés ainsi que les fabricants ont été contactés.
Critères de sélection
Essais cliniques randomisés ou quasi-randomisés avec évaluation à l'aveugle du critère de jugement, comparant un vernis au fluor avec un placebo ou une absence de traitement chez des enfants de moins de 16 ans, pendant au moins un an. Le critère de jugement principal est l'apparition de carie, mesurée par une modification de l'indice Faces Cariées, Absentes, Obturées (C(A)OF).
Recueil des données et analyse
La décision d'inclusion des études, l'évaluation qualitative et l'extraction des données ont été faites en double pour un échantillon pris au hasard correspondant à un tiers de l'ensemble des études, et par consensus obtenu après discussion ou intervention d'une tierce partie. Les auteurs des études sont contactés en cas de données manquantes. La principale mesure d'effet est la fraction préventive (FP), c'est à dire la différence d'augmentation du nombre de caries entre le groupe traité et le groupe témoin, exprimé en pourcentage de l'augmentation dans le groupe témoin. Des méta-analyses avec effet aléatoire sont conduites lorsque les données peuvent être compilées. Les sources potentielles d'hétérogénéité sont analysées par l'intermédiaire d'analyses de type méta-régression avec effet aléatoire.
Résultats principaux
Neuf études sont incluses, impliquant un total de 2709 enfants. Pour les 7 études qui fournissent des données pour la méta-analyse, la fraction préventive compilée de l'indice CAOF est estimée à 46% (avec un intervalle de confiance à 95% de 30% à 63%, p<0.0001). Une forte hétérogénéité a été trouvée, confirmée statistiquement (p<0.0001). La fraction préventive compilée de l'indice caof est estimée à 33% (avec un intervalle de confiance à 95% de 19% à 48%, p<0.0001). L'analyse par méta-régression n'a pas montré association entre l'estimation de la fraction préventive du C(A)OF et le degré d'atteinte carieuse en baseline ou l'antécédent d'exposition au fluor, et un graphique de type funnel plot des 7 études n'indique pas d'association entre la fraction préventive et la précision de l'étude. Pour les deux méthodes, la puissance est limitée à cause du petit nombre d'essais inclus.
Conclusions des auteurs
Cette revue systématique montre que les vernis fluorés pourraient avoir un effet cariostatique intéressant pour les dents permanentes aussi bien que pour les dents de lait. Cette revue systématique se base essentiellement sur des essais dans lesquels le groupe témoin n'est pas traité. Il y a peu d'informations relatives à l'acceptabilité du traitement ou aux éventuels effets indésirables dans les essais inclus. Etant donné la relativement faible qualité méthodologique des études incluses et la largeur des intervalles de confiance autour de l'estimation globale, de futures recherches sont nécessaires. Il est important que ces recherches soient de grande qualité et incluent l'évaluation des effets indésirables.
Mise à jour le Samedi, 30 Mai 2009 14:01