Get the Flash Player to see this player.

Fluoration du lait en prévention de la carie dentaire PDF Imprimer Envoyer
1.8/5 (5 votes)


Fluoration du lait en prévention de la carie dentaire

Yeung A, Hitchings JL, Macfarlane TV, Threlfall A, Tickle M, Glenny A-M

Résumé en langue simplifiée


Fluoration du lait en prévention de la carie dentaire Il existe peu d’éléments pour affirmer que la fluoration du lait est une mesure efficace pour prévenir de la carie dentaire. La carie dentaire peut provoquer des douleurs et aboutir à la perte de la dent. Le fluor est un minéral reconnu pour la prévention de la carie dentaire. Il peut faire l’objet de mesures de santé publique, par supplémentation de l’eau du robinet, du sel ou du lait. Le lait fluoré est souvent mis à disposition des enfants par l’intermédiaire de programmes scolaires ou par des programmes nationaux de prévention en nutrition. Le recours a de tels systèmes de distribution peut constituer un moyen pratique et efficient de supplémentation fluorée bien ciblée. Les parents peuvent aussi avoir la liberté de choisir ou pas la supplémentation. Cette revue systématique montre qu’il existe peu d’éléments pour affirmer que la fluoration du lait est une mesure efficace pour prévenir la carie dentaire.

This is a Cochrane review abstract and plain language summary, prepared and maintained by The Cochrane Collaboration, currently published in The Cochrane Database of Systematic Reviews 2009 Issue 1, Copyright © 2009 The Cochrane Collaboration. Published by John Wiley and Sons, Ltd.. The full text of the review is available in The Cochrane Library (ISSN 1464-780X). This record should be cited as: Yeung A, Hitchings JL, Macfarlane TV, Threlfall A, Tickle M, Glenny AM. Fluoridated milk for preventing dental caries. Cochrane Database of Systematic Reviews 2005, Issue 3. Art. No.: CD003876. DOI: 10.1002/14651858.CD003876.pub2. This version first published online: July 20. 2005

Date de traduction : 01/01/09

Résumé
Contexte
La carie dentaire reste un problème majeur de santé publique dans la plupart des pays industrialisés, touchant 60 à 90% des enfants scolarisés, est la grande majorité des adultes. Le lait est un moyen relativement efficient de supplémentation fluorée pour la prévention de la carie dentaire.
Objectifs
Déterminer l’efficacité du lait fluoré, comme moyen de supplémentation fluorée à l’échelle communautaire, pour prévenir la carie dentaire.
Stratégie de recherche
La recherche concerne les bases de données suivantes : Cochrane Oral Health Group Trials Register (jusqu’au 28 avril 2005), Cochrane Central Register Of Controlled Trials (CENTRAL)(The Cochrane Library, Issue 2, 2005), MEDLINE (de 1966 au 17 mai 2005), OLDMEDLINE (de 1950 à 1965), EMBASE (de 1980 à la 20ème semaine de l’année 2005), LILACS (de 1982 au 17 mai 2005), BBO (de 1986 au 17 mai 2005), SIGLE (de 1980 au 17 mai 2005), Digital Dissertations (de 1861 au 17 mai 2005), et la bibliographie de chaque article pertinent. La stratégie porte aussi sur la recherche des études non publiées ou en cours. Il n’y a pas de restriction d’ordre linguistique.
Critères de sélection
Essais cliniques randomisés ou quasi-randomisés, avec une intervention ou une période de suivi d’au moins 3 ans, comparant du lait fluoré avec du lait non-fluoré. Le critère de jugement principal est la différence de l’incidence carieuse entre les deux groupes, mesurée par la différence des indices dents Cariée, Absente, Obturée (caod/CAOD) et faces Cariée, Absente, Obturée (caof/CAOF).
Recueil des données et analyse
Les décisions d’inclusion, l’extraction des données et l’analyse qualitative sont conduites indépendamment et en double. Les auteurs des études sont contactés pour obtenir des informations supplémentaires si nécessaire.
Résultats principaux
Deux essais randomisés impliquant un total de 353 enfants sont inclus. Pour les dents définitives, après trois ans, on observe une diminution significative de l’indice CAOD en faveur du groupe intervention (78.4%, p<0.05) pour un essai, mais pas pour le second. Le second essai clinique montre seulement une réduction significative de l’indice CAOD à partir de la quatrième (35.5%, p<0.02) et la cinquième (31.2%, p<0.05) année. Pour les dents lactéales, il y a encore une fois une diminution significative de l’indice caod en faveur du groupe intervention pour un essai, mais pas pour l’autre. Les résultats n’ont pas pu être compilés en raison de la différence de concentration en fluor dans le lait entre les deux essais.
Conclusions des auteurs
Il n’y a pas suffisamment d’études de bonne qualité méthodologique qui évaluent les effets de la supplémentation du lait en fluor pour prévenir de la carie dentaire. Toutefois, les études incluses suggèrent que la fluoration du lait semble bénéfique pour les enfants scolarisés, en particulier au niveau des dents définitives. Ces données ont besoin d’être complétées par d’autres essais cliniques randomisés pour atteindre le plus haut niveau de preuve pour la pratique quotidienne.
Mise à jour le Samedi, 30 Mai 2009 14:02