Get the Flash Player to see this player.

Visites uniques ou multiples pour le traitement endodontique des dents permanentes PDF Imprimer Envoyer
3.0/5 (6 votes)


Visites uniques ou multiples pour le traitement endodontique des dents permanentes

Figini L, Lodi G, Gorni F, Gagliani M

Résumé en langue simplifiée

Visites uniques ou multiples pour le traitement endodontique des dents permanentes.


Le traitement des canaux radiculaires ou traitement endodontique est une procédure habituelle en dentisterie. Les indications princeps pour ce traitement sont l’inflammation de la pulpe dentaire (pulpite) et la mort de la pulpe à cause de processus carieux, de dents fissurées ou ébréchées ou de traumatismes dentaires. Le succès d’un traitement canalaire est caractérisé par une absence de signes et symptômes cliniques dentaires sans aucune preuve radiographique d’une participation parodontale. Ce succès dépend d’une série de variables en relation avec les conditions préopératoires de la dent aussi bien qu’avec les séquences de traitement endodontique. Aucune différence n’existe entre les efficacités des traitements canalaires effectués en une ou plusieurs séances, en terme de succès radiologique. La plupart des complications à court ou long terme sont très similaires en terme de fréquence, bien que les patients n’ayant eu qu’une seule visite ont éprouvé une fréquence légèrement plus importante de douleurs et ont été significativement plus enclins à prendre des antalgiques.

This is a Cochrane review abstract and plain language summary, prepared and maintained by The Cochrane Collaboration, currently published in The Cochrane Database of Systematic Reviews 2009 Issue 1, Copyright © 2009 The Cochrane Collaboration. Published by John Wiley and Sons, Ltd.. The full text of the review is available in The Cochrane Library (ISSN 1464-780X). This record should be cited as: Figini L, Lodi G, Gorni F, Gagliani M. Single versus multiple visits for endodontic treatment of permanent teeth. Cochrane Database of Systematic Reviews 2007, Issue 4. Art. No.: CD005296. DOI: 10.1002/14651858.CD005296.pub2. This version first published online: October 17. 2007

Date de traduction : 01/01/09

Résumé
Contexte
Les traitements des canaux radiculaires (TCR), ou traitements endodontiques, sont une procédure habituelle en odontologie. Les indications princeps de la TCR sont la pulpite irréversible et la nécrose de la pulpe quelle soit d’origine carieuse, traumatique, due à des fêlures ou des éclats. Le succès d’un TCR est caractérisé par l’absence de symptômes, de signes cliniques pour les dents, sans preuve d’une participation parodontale. Ce succès dépend d’une série de variables en relation avec les conditions préopératoires de la dent aussi bien que des séquences de traitement endodontique.
Objectifs
Comparer l’efficacité d’une TCR en une ou plusieurs séances, par la mesure des extractions dentaires en raison d’un problème endodontique, ainsi que par le succès radiographique. Evaluer la différence a court et long terme des complications entre TCR en une seule séance et en de multiples séances.
Stratégie de recherche
Les bases de données suivantes ont été interrogées pour la recherche des essais pertinents : Cochrane Oral Health Group’s Trials Register, CENTRAL, MEDLINE et EMBASE. Une recherche manuelle a été entreprise pour la majorité des journaux de médecine buccale. Les références des études incluses et des revues ont été vérifiées. Les experts en endodontie ont été contactés par courriel. Aucune limitation de langue n’a été imposée. La dernière recherche date du 6 Mars 2007.
Critères de sélection
Les essais cliniques randomisés ou semi randomisés de patients nécessitant un TCR ont été inclus. Les traitements endodontiques chirurgicaux ont été exclus. Les résultats considérés ont été le nombre de dents extraites à la suite de complications endodontiques, le succès radiologique après au moins 1 an c’est à dire l’absence de radio clarté péri-apicale, la douleur postopératoire, le recours à des antalgiques, le gonflement ou la formation d’un épanchement sinusien.
Recueil des données et analyse
Les données sont collectées en utilisant une feuille d’extraction spécifique. La validité des études incluses a été vérifiée sur les bases de la répartition des groupes, l’aveugle de l’étude et des perdus de vue. Les données ont été analysées par le calcul des odds ratio. Une fois que les données valides et pertinentes ont été collectées, une méta-analyse de celles-ci a été entreprise.
Résultats principaux
12 essais cliniques randomisés ont été inclus dans cette revue. 4 études avaient un risque de biais bas, 4 un risque modéré, et 4 un haut risque. La fréquence du succès radiologique et de la douleur postopératoire immédiate n’était pas significativement différente entre les 2 groupes. Les patients n’ayant subi qu’une seule consultation pour le TCR avaient des fréquences de gonflements et d’utilisation d‘antalgiques supérieures, mais les résultats pour le gonflement n’étaient pas significativement différents entre les 2 groupes. Nous n’avons trouvé aucune étude qui incluait la perte des dents et la formation d’un épanchement sinusien.
Conclusions des auteurs
Aucune différence n’existe pour l’efficacité de la TCR en terme de succès radiologique, entre un TCR en une ou plusieurs séances. La plupart des complications à moyen ou long terme sont aussi similaires en terme de fréquence bien que les patients n’ayant subi qu’une seule séance de soin aient une fréquence de gonflement légèrement plus importante, et soient significativement plus enclins à prendre des antalgiques.
Mise à jour le Samedi, 30 Mai 2009 14:06